Exposition au musée Jules Desbois

En 2020, se déroule au musée Jules Desbois une exposition  « atelier d’artiste »  qui intègre aux sculptures de l’enfant du pays de Parçay les pins,  des clichés, des reproductions de l’atelier de Jules Desbois, ami de Rodin et de Camille Claudel, dans le courant du réalisme dans la sculpture du XIXe siècle.

En passant sur la route de Noyant vers Vernoil, je m’étais toujours demandée ce qu’était ce musée situé dans la campagne angevine, eh bien, cette année, à l’occasion de l’exposition de 208 qui intégrait des oeuvres de Rodin et de Camille Claudel  et la visite guidée que m’a gentiment fait la jeune femme à l’accueil du musée, voilà, je l’ai découvert !

Visites guidées du musée Jules-Desbois et de l’exposition Atelier de l’artiste jusqu’au 30 août 2020)

Jules Desbois, né à Parçay les pins, à quelques mètres de son musée, était un ami, jeune collaborateur et confrère d’Auguste Rodin, et de Camille Claudel dont il partageait la vision de la sculpture réaliste, et non académique.

Après la guerre de 14, il a bénéficié du regain d’intérêt pour la sculpture, pour des commandes officielles de municipalités, qui voulaient avec cet art asseoir les figures de la IIIe République, les hommages aux soldats morts pour la France, et offrir au plus grand nombre des symboles forts du régime.

Dégustation à St Nicolas de Bourgueil

degustation de vin

Lors des fêtes, carillonnées ou non, les viticulteurs Nathalie et David Drussé organisent des sessions de découverte de leur production bio, de leur chai et de leur cave troglodytique.
La session a commencé sur la vigne à découvrir comment ils traitaient les ceps pour évite au maximum les traitements chimiques. L’intervalle entre les rangées était sarclé, compte tenu de la sécheresse pour concentrer l’humidité du petit matin sur les vignes.


Le cépage cultivé est le cabernet franc, reconnaissable à ses feuilles dentelées, et au petit coeur formé par le rapprochement de deux lobes.
La visite s’est poursuivie à l’intérieur du chai ou cuves en inox ou en béton préparent la future cuvée.


Puis la dégustation a commencé par du rosé (pas plus de 2% de la production), puis le gravier cultivé sur les limons de Loire, puis les vieilles vignes cultivées sur les coteaux à l’abri de la forêt sur des ceps plus anciens (70 ans pour certains). Enfin, nous avons dégusté l’amplitude, élevé sur des terres plus argileuses.
Nous sommes passés alors au Bourgueil, où ils ont une petite production.
Des goûts et des couleurs on ne discute pas ! Les participants n’avaient pas les mêmes réactions lors de la première gorgée.

  • Cabernet franc

Puis, Monsieur Drussé nous a emmené sur les coteaux dans une cave troglodytique produite par l’extraction, il y a plus de mille ans pour la construction de l’abbaye de Bourgueil toute proche. Cette carrière a été exploitée pendant près de 1000 ans, puis transformée en champignonnière puis organisée en cave, à température constante de 12°, pour les viticulteurs du village.
La descente était en pente douce, avec des galeries énormes, et un labyrinthe relativement ordonné de caves fermées par des grilles. Nous avons marché environ 200 mètres sous terre et avons découvert l’antre parsemée de vieux tonneaux (pour la déco), et des cages métalliques.
M. Drussé nous a alors sorti une bouteille toute poussiéreuse et fait goûter ce vin, qui avait dépassé de loin la durée de garde recommandée pour ce type de vin ! Il datait du siècle dernier (enfin de l’an 2000 plus précisément !).

PORTES OUVERTES 2020
(animations avec la visite de cave troglodytique du Xème siècle)

– du 21 au 24 mai (Ascension)
– du 30 mai au 1er juin (Pentecôte)
– du 27 au 28 juin (Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins)
– du 12 et 13 sept
– du 19 et 20 sept (Journées Européennes du Patrimoine)
 

Si vous êtes là pour la prochaine animation, je vous encourage à y participer en les appelant au 02 47 97 98 24 pour préciser les heures de visite, sinon, la dégustation est possible à tout moment.
www.drusse-vindeloire.com – Tel : 0247979824

Gizeux

château de gizeux

Le plus grand château de la Loire habité par une famille se situe à environ 10kms de l’Ancienne Ecole.

Des visites costumées pour les enfants, des ateliers l’après midi pendant les vacances scolaires, vos enfants pourront s’occuper pendant que vous visiterez la galerie des châteaux et sesfresques restaurées, les communs, les jardins avec une visite guidée ou votre audioguide.
Des visites aux chandelles sont prévues le mardi soir : 18 et 25 août 2020

https://www.chateaudegizeux.com

Restauration de la galerie du château de Gizeux

Le Château de Gizeux vient d'achever la restauration de sa galerie !Découvrez un petit aperçu du travail effectué ces dernières années… Et filez admirer le résultat de vos propres yeux au château 😉

Publiée par Touraine Nature sur Mercredi 24 juillet 2019


Nuit de la lecture à Vernoil

Hier soir, 18 janvier 2020 à Vernoil, la nuit de la lecture mettait en valeur à la bibliothèque pour les dédicaces, et au local KATH, Stéphane Chéné, membre de la société Jules Verne et auteur du scénario de la bande dessinée du tour du monde en 80 jours.

Ce nantais, (comme Jules Verne), habitant maintenant au Lude, a en effet écrit le scénario pour la création d’une bande dessinée, et travaillé avec un illustrateur angevin pour publier cette BD, dans l’esprit des gravures de l’édition originale et des dessins de Tolstoï.
Rappelons sommairement l’histoire de cette course contre la montre pour un anglais à la suite d’un pari pour parcourir le monde au plus court, avec des péripéties palpitantes, à l’aide de tous les moyens de transport de l’époque.

La séance de signature a laissé place à des discussions passionnantes entre fans de Jules Verne du village, puis à un exposé tout aussi animé dans le local KATH, où l’auteur présentait des spécimens de sa collection : des ouvrages de la célèbre collection HETZEL, un exemplaire d’un recueil de la célèbre bibliothèque d’éducation et de récréation, qui publiait Jules Verne en feuilleton, et de dessins originaux de Tolstoï à ses enfants !

Je vous laisse découvrir et dévorer (des yeux seulement svp) cet ouvrage, placé dans le meuble de coin du séjour de l’ancienne école, et… sans doute aussi à la bibliothèque de Vernoil !

Pour contacter l’auteur : M Stéphane Chéné, si vous passez par le Lude et souhaitez acquérir un exemplaire, appelez le au 06 42 24 48 61.
Rencontrez ce passionné, et vous m’en direz des nouvelles !

Marchés de Noël en Est Anjou

Diligence
sapin de Noël place du monument Vernoil par temps de pluie
Préparations de Noêl près de Vernoil

Le 1er décembre 2019, le comité des fêtes de Vernoil-le-Fourrier organise son 12e marché de Noël, différents créateurs en artisanat présentent leurs pièces uniques et confiseurs vous attendent de 9h à 18h, à la salle des fêtes place du champ de foire ou sous des chapiteaux chauffés, pour vous aider à choisir vos cadeaux.
Concert à 11h, rencontre avec des auteurs et dédicaces à la bibliothèque…


le 7 décembre et 8 décembre, c’est à Vernantes au château de Jalesnes, que se déroule le marché de Noël.


le 14 décembre, Mouliherne prend le relais !

Le monument de Vernoil

Quand on arrive à l’ancienne école, c’est le point de repère pour se diriger dans la bonne direction. Ce monument aux morts est en effet installé à l’emplacement des anciennes halles du Moyen-Age, à un carrefour vers les villages voisins, à proximité immédiate de l’église et de jolies maisons anciennes. Mais je vous invite à vous en approcher à pied pour mieux le découvrir.

Comme la plupart de ces stèles funéraires, ce monument a été commandé, sculpté et inauguré dans les années qui ont suivi la première guerre mondiale, pour honorer les soldats morts pour la France, jeunes gens issus de presque tous les villages français et souvent enterrés au loin ou disparus. Ce monument a été inauguré le 14 août 1921.

Le monument aux morts de Vernoil-le-Fourrier, sculpté dans la pierre de tuffeau, pierre calcaire tendre, extraite dans la région, et matériau principal de la plupart des bâtiments du Val de Loire.

L’inscription est « Gloire à nos héros ». Le poilu survivant, sans doute blessé car il s’appuie sur une canne, reçoit un bouquet de fleurs d’une petite fille.

Cette statue est signée par un élève du sculpteur Falguière : Georges Delpérier, installé en Touraine pour suivre son épouse, à l’Ecole Normale Supérieure de Tours.

C’est une sculpture pacifiste sans arme, sans doute à vocation pédagogique, car comme tous les monuments aux morts réalisés par ce sculpteur, elle ne comporte pas d’armes, et met souvent en scène des enfants reconnaissants .
Voir sa biographie et les autres monuments réalisés :
https://monumentsmorts.univ-lille.fr/auteur/1324/delperiergeorges
Les piliers en forme d’obus et la chaîne qui entoure le parterre de fleurs, ont probablement été ajoutés ultérieurement par la commune, et probablement pas tout fait dans l’esprit du sculpteur.

J’ai trouvé dans mes recherches une photo de l’inauguration par le sculpteur lui-même d’un autre monument d’inspiration très semblable, avec un personnage de femme et peut-être une couronne de lauriers en plus, monument situé à Neuillé Pont-Pierre à 50 kms de Vernoil, en direction de Tours. Je mets le lien ci-dessous.

Photo de l’inauguration par le sculpteur à Neuillé Pont Pierre

Randonnées autour de Vernoil

Randonnées das la campafne

Par ce bel automne, qu’il est agréable de se promener et découvrir à pied l’environnement forestier et campagnard à proximité immédiate de votre location de vacances !
Sur la place du champ de foire, un panneau présente le circuit de randonnée sur la commune, dans la forêt en direction de La Breille les Pins
Vous y rencontrerez quelques daims, débusquerez peut etre quelques chevreuils et à cette saison peut être champignons, noix et châtaignes !

https://maine-et-loire.ffrandonnee.fr/html/413/les-circuits-incontournables : depuis Vernoil
et depuis les villages alentours :
Courléon
St Philbert du peuple
Brain sur Allonnes
Vernantes

Petite madeleine à l’ancienne école de Vernoil ?

Voulez vous forger à vos enfants, ou à vous-même un joli souvenir gourmand lors de votre séjour à l’ancienne école ?
Je vais vous indiquez la recette : faites comme la tante de Marcel Proust des petites madeleines à déguster pour le petit-déjeuner, le goûter ou l’heure du thé !

L’appareil, fer à madeleine, (ou à faire des madeleines) est rangé dans le placard haut près du frigo.
La recette des madeleines est très simple, je l’ai trouvée sur marmiton, et elle est goûteuse. Prévoir 3 madeleines par convive et ajouter 2 pour l’appareil (et les petits ou grands gourmands qui dégusteront les coulures intermédiaires sans forme mais tout aussi délicieuses).

Graisser légèrement les plaques de fonte de l’appareil avec un peu de beurre et de sopalin, avant de mettre la prise.
Vous mettez la préparation au ras du moule en bas, et la chaleur se chargera de remplir le moule du haut. 5 minutes de chaque côté et démoulez.

Attention à ne pas vous brûler, c’est plus que bouillant !

Voici quelques photos pour vous mettre en appétit ! Imprimez ce souvenir !

  • Ingrédients pour 12 madeleines

Pierre et Lumière : visites des hauts lieux d’Anjou

Ce site installé dans une carrière troglodyte, en bordure du Thouet, à proximité immédiate de Saumur, vous fait visiter en une après midi les plus célèbres monuments d’Anjou, sculptés dans la pierre de tuffeau, et mis en lumière, pour vous révéler des détails . Ce parc miniature d’églises, villes et villages met en valeur quelques éléments d’architecture du Val de Loire construits entre le Xème et le XIIIè siècle.

La visite commence à proximité par la petite église romane de Saint Hilaire, saint Florent que vous aurez sans doute longé en arrivant au site, puis Trèves, Cunault, le château d’Angers, le clocher tors du vieil Baugé.

Une partie de l’exposition, montre l’évolution du travail du sculpteur sur l’église du Thoureil, entre l’ébauche sur le bloc de pierre, les premieres découpes, à 5 étapes différentes, et le résultat final.

Le plus spectaculaire est sans doute la ville de Saumur se reflétant sur un plan d’eau, figurant la Loire. L’oeuvre est construite en creusant la roche dans une anfractuosité humide d’au moins 3 mètres de long. Le sculpteur précise dans le livret vendu par le site, qu’il a fait d’innombrables allers et retours en cuissardes pour vérifier la perspective, depuis l’entrée de la grotte et sa sculpture.

La visite continue entre autres vers Montsoreau puis la Touraine, avec l’abbaye de Bourgueil, Chinon, avec les fortifications de la ville, les maisons et le pont. Cette sculpure comme celle de Saumur, est, elle aussi, creusée dans une cavité de la grotte troglodytique. On finit la visite par les dentelles gothiques de la cathédrale de Tours …

Une belle tranche d’Histoire ! Et le livret très pédagogique donne envie d’aller voir sur place les modèles !

Pendant les vacances scolaires, des animations pour apprendre à sculpter la pierre sont organisées.

  • st Hilaire-st Florent

L’église et le prieuré de Vernoil

A quelques mètres de notre maison de vacances, se trouvent l’église romane du XIIe siècle et le prieuré du XVe siècle, tous deux bâtiments classés, fleurons du patrimoine architectural du village.

Le clocher de l’église qui était dans des temps anciens connu comme le plus haut clocher d’Anjou, s’est effondré en décembre 1711 après un tremblement de terre qui avait suivi de quelques jours un terrible ouragan. Cette chute a épargné heureusement curé et paroissiens.
Aussi a-t-il depuis le 18ème siècle été reconstruit non en pierres comme à l’origine, mais en ardoises sur une splendide charpente. Il a désormais une forme hexagonale ramassée mais, somme toute, assez élégante, peu conforme à la largeur de ses murs, et a maintenant une position moins dominante dans la région.
La commune s’est engagée depuis plusieurs années sur un lourd programme de restauration de cet édifice.

Je vous présente des photos de l’intérieur de l’église qui était alors encore en cours de travaux : la magnifique voûte en bois, badigeonnée à la chaux qui conserve la luminosité intérieure de l’église, la nef en attendant ses bancs, le transept et la sacristie…

Presque adossé à l’église, le prieuré du XVème siècle avec sa tour hexagonale et sa suite de maisons s’adossant les unes aux autres.

A l’arrière du prieuré, s’étend le jardin public fleuri, avec ses pelouses et ses boulodromes, rendez vous des joueurs de pétanque de Vernoil.

  • Clocher initial de l'église