Exposition au musée Jules Desbois

Cette année se déroule au musée Jules Desbois une exposition  « Sublime déchéance »  qui intègre aux sculptures de l’enfant du pays de Parçay les pins, des oeuvres de ses amis Auguste Rodin et Camille Claudel sur le thème du vieillissement et de la mort, avec le courant du réalisme dans la sculpture du XIXe siècle.

En passant sur la route de Noyant vers Vernoil, je m’étais toujours demandée ce qu’était ce musée situé dans la campagne angevine, eh bien, cette année, à l’occasion de cette exposition et la visite guidée que m’a gentiment fait la jeune femme à l’accueil du musée, voilà, je l’ai découvert !

Visites guidées du musée Jules-Desbois et de l’exposition « Desbois, Rodin, Claudel – Sublime déchéance » tous les mercredis à 15h (jusqu’au 22 août 2018)

Jules Desbois, né à Parçay les pins, à quelques mètres de son musée, était un ami, jeune collaborateur et confrère d’Auguste Rodin, et de Camille Claudel dont il partageait la vision de la sculpture réaliste, et non académique.

Après la guerre de 14, il a bénéficié du regain d’intérêt pour la sculpture, pour des commandes officielles de municipalités, qui voulaient avec cet art asseoir les figures de la IIIe République, les hommages aux soldats morts pour la France, et offir au plus grand nombre des symboles forts du régime.