L’église et le prieuré de Vernoil

A quelques mètres de notre maison de vacances, se trouvent l’église romane du XIIe siècle et le prieuré du XVe siècle, tous deux bâtiments classés, fleurons du patrimoine architectural du village.

Le clocher de l’église qui était dans des temps anciens connu comme le plus haut clocher d’Anjou, s’est effondré en décembre 1711 après un tremblement de terre, épargnant heureusement curé et paroissiens.
Aussi a-t-il depuis le 18ème siècle été reconstruit non en pierres comme à l’origine, mais en ardoises sur une splendide charpente. Il a désormais une forme hexagonale ramassée mais, somme toute, assez élégante, peu conforme à la largeur de ses murs, et a maintenant une position moins dominante.
La commune s’est engagée depuis plusieurs années sur un lourd programme de restauration de son patrimoine, qui devrait permettre la réouverture de l’église au printemps 2019.

La cérémonie d’ouverture est prévue le 18 mai 2019.

Je vous présente en avant-première, et avant la repose des bancs, des photos de l’intérieur de l’église encore en cours de travaux : la magnifique voute en bois, badigeonnée à la chaux qui conserve la luminosité intérieure de l’église, la nef en attendant ses bancs, le transept et la sacristie…

Presque adossé à l’église, le prieuré du XVème siècle avec sa tour octogonale et sa suite de maisons s’adossant les unes aux autres.

A l’arrière du prieuré, s’étend le jardin public fleuri, avec ses pelouses et ses boulodromes, rendez vous des joueurs de pétanque de Vernoil.

  • Clocher initial de l'église